Petite Et Laine

Je suis..

Je suis donc Hélène, gérante de l’EURL Petite Et Laine. J’ai 34 ans et 2 enfants. Je vis en Alsace, qui est ma région d’adoption puisque je suis native de la région parisienne.

 

J’ai toujours été manuelle et attirée par ce qui est artisanal. Etant jeune, je souhaitais m’orienter vers une école/formation artistique, avec appuis de mes professeurs, mais c’est vrai que cela peut être effrayant pour des parents très “scientifiques”.

J’ai suivi un chemin tracé d’avance, un BAC général, un peu de FAC à la Sorbonne, un DEUG de géographie en poche… Et puis le sentiment tout de même d’avoir loupé “un truc”.

Ayant toujours aimé m’occuper du bien être des autres, et espérant trouver un emploi stable,  je m’oriente vers le cursus d’infirmière.

Lors de certains stages, j’ai l’occasion de monter des ateliers avec les patients, en fonction de leurs pathologies.

Des moments très émouvants !

Le diplôme en poche, c’est la douche froide à l’Hôpital… Je continue donc à créer en dehors de mes heures de travail, je participe à la décoration des services hospitaliers où je suis en poste, j’anime des ateliers “ cartes de Noël” la nuit avec mes collègues pour offrir aux patients…

J’ai aussi la grande, immense chance que ma chef, connaissant mes passions me propose de prendre en main la décoration du service de réanimation néonatale du CHU de Strasbourg où je travaille. Il fallait des bonhommes grands et colorés, quelque chose de simple et joyeux où chacune puisse laisser exprimer ses talents.

Voici donc qu’une histoire féérique nait, avec ses lutins, ce projet a permis à ce service de se souder, de valoriser des compétences , et surtout, de laisser une trace de chacune de nous ! http://petiteetlaine.publicoton.fr/decoration-d-un-service-de-pediatrie-73016

 

Ce fut une expérience merveilleuse et bien que j’aime soigner les autres, être au contact de la mort et de la souffrance m’a fragilisé. Pas besoin d’expliquer que les conditions de travail des personnels hospitaliers sont difficiles…

 

J’ai donc, sur un coup de tête complètement fou, un matin, demandé une disponibilité de la fonction publique hospitalière.

 

Rendez-vous pris à la CMA de ma région, je mets 9 mois, tel un bébé pour monter mon projet.

 

Aujourd’hui, cela fait 11 mois et 18 jours que mon entreprise a vu le jour. C’est pas tous les jours facile, mais ça vaut le coup !

 

L’histoire de “pourquoi des bijoux ?” est un peu arrivée au hazar. Comme beaucoup de filles, mon dressing est absolument vide, et j’avais une sortie avec mes collègues  prévue.

Après avoir retourné tout, je trouve la robe de mes rêves, mais … Zut pas de bijoux pour aller avec… Voilà, je crée donc mon 1er VRAI bijoux, et là tout s’enchaîne. Mes collègues m’en demandent, ma famille, mes amies aussi… Un vrai raz de marrée !

Une autre collègue me dit de faire une page Facebook, j’exécute mais sans conviction… Et là, des commandes arrivent des 4 coins de la France !

 

Petit à petit, mes collections s’étoffent, mon coup de main se précise et s’améliore. Je travaille toujours les cabochons en verre, en résine et les perles.

J’essaye de choisir des perles de qualité, pas en plastique, mais certaines clientes aiment un type de perle “ perles magiques “ que je continue donc à utiliser de temps en temps.

Il arrive que j’achète les images sous cabochons, mais j’essaye de passer par des graphistes si je le peux, sinon, je prends mon appareil photo et travaille sur l’ordinateur. Je repeins aussi dessus, pour apporter de la profondeur à  l’ensemble. Je refuse les commandes avec images type Disney, Club de Foot, Marque etc etc…

En terme de matériaux, je m’oriente vers l’acier inoxydable, et le métal bronze. J’ai toujours sous la main une petite collection “ entrée de gamme “, le terme est un peu péjoratif dit comme ça… Il s’agit de pièces pour que les personnes ayant un budget réduit puisse se faire plaisir.

Ensuite en fonction de la saison, je vais utiliser un peu de doré (comme pour Noël) et du métal or rose ( cet été ).

Voilà … Vous savez tout !


 

Hélène - Petite Et Laine

Bonjour Hélène, peux-tu te présenter un peu ?  

Bonjour, j'ai 34 ans et j'habite en Alsace. Infirmière de métier, j'ai choisi de ranger ma blouse et sortir mes perles pour me lancer dans la folle aventure de création de bijoux fantaisie. J'ai monté mon entreprise en Janvier 2016.

D’où vient le nom que tu as donné à ton univers créatif ?  

Et bien, je ne suis pas très grande, et depuis toujours on m'appelle «  Petite Hélène « mais souvent écrit «  Petite Et Laine « . Au delà du jeu de mot avec mon prénom, le « Laine » est aussi un petit clin d’œil à ma Grand-Mère qui me confectionnait tout un tas de vêtements et accessoires en laine.


Depuis combien de temps exerces-tu ton art ?  

 

J'ai toujours créé, bricolé, cousu... Alors je dirais que cela fait 34 ans !


Il s’agit d’une vocation ou tu es tombée dans la créativité par hasard ?  

Un réelle vocation ! Lorsque j'ai choisi de faire mes études en soins infirmiers, j'espérais trouver un poste où je puisse allier ma passion pour la créativité et l'aide que l'on peut apporter à l'Autre. J'ai eu la chance durant mes études d'allier les 2 lors de stage auprès d'enfants et d'adultes. Malheureusement, en poste je n'ai jamais pu réitérer, j'ai donc choisi après 10 ans de métier, de me consacrer à cette passion de la création.

D’où te vient l’inspiration ?  

 

De tout je dirais … Une ballade dans la montagne, la couleur du ciel, un tissu, une chanson à la radio, mes enfants, mes animaux, une bulle de savon… Tout m'inspire !

 

 

Quelles sont tes influences ? (personnes, environnement, autres formes d’art)    

Je dirais, l'environnement en majorité... Je ne suis pas du tout au fait des dernières nouveautés en terme de mode, je crée ce qui me fait plaisir, et surtout ce qui fait plaisir ! Je m'émerveille de tout !

 

D’où viennent tes matières premières ?  

Pour les apprêts en métal, je me fournis en Europe et en Asie.

Pour les perles, j'adore les perles artisanales, peu importe le pays. Dernièrement j'ai découverts des perles de République Tchèque créées par des artisans, elles sont juste magnifiques ! Je favorise l'artisanal avant tout. Prochainement, je collaborerai avec une association d'Amérique du Sud qui aide à scolariser des enfants grâce à l'achat de leurs perles,

D'autre part mon frère fait des missions humanitaires aux 4 coins du monde et me ramène souvent des perles, son prochain voyage sera au Rwanda, j'ai hâte de voir ce qu'il va me rapporter !


Une ligne de conduite ? 

Oui ! Plusieurs même ! Mais la plus importante, me lever chaque matin avec cette même envie de remplir le monde de paillettes et de faire plaisir !

Peux­-tu nous montrer la pièce dont tu es la plus fière ? Pourquoi ?    

 

Je travaille essentiellement les cabochons en verre et les perles. Je les travaille à la main. Toutes mes collections sont souvent très colorées, pailletées. J'aime apporter un petit côté décalé . Mes bijoux s'adaptent à tous les âges car les styles sont très variés. Chacune peut y trouver son bonheur.

Je ne dirais pas que c'est celle dont je suis le plus fière, mais certainement le style de bijoux que j'aime le plus travailler. J'ai moi même réalisé le cabochon ovale à facettes avec inclusions, et travaillé les autres cabochons en verre. Sa petite fleur en résine et les perles d'eau douces apportent un petit côté vintage que j'affectionne particulièrement. Ce peigne filigrané fait référence à mes origines Espagnoles puisque les femmes portaient ce genre de fantaisie dans leurs beaux cheveux. Je les ai revisité au goût du jour si on peut dire pour offrir cette possibilité de porter un accessoire original et unique.

 

 

A quoi ressemble ton quotidien ?  

Je suis très matinale ! Je commence vers 5h du matin lorsque la maison est calme. Je réponds aux mails, je valide les commandes, je prépare les colis. Lorsqu'il commence à faire jour, je vais me promener dans les bois avec mes chiens et parfois mon fils. Cette pause me permet de m'évader, d'enrichir mon imaginaire. Ensuite je « m'enferme » dans mon atelier. Je bidouille, je teste des trucs, je crée les commandes personnalisées pour les clientes.

Une chose qui me prend un temps fou, les photos de mes créations et la mise à jour de mon site internet.

Et puis je lève la tête, il est déjà l'heure de retourner souffler dans la forêt.

Il m'arrive de travailler jusque tard le soir, souvent de la paperasse.

La plupart des week-end je suis en expo, ou en réunion privée.

Et demain ? Et après ?  

 

Alors demain c'est Noël, donc autant dire que ça va être du non-stop encore durant les semaines à venir.

Après, j'espère développer encore plus les points de vente des bijoux Petite Et Laine et faire moins de Marchés de Créateurs et autres expo.

Je propose déjà des ateliers enfants, pourquoi pas proposer des ateliers adultes...

L'idée serait d'inventer une machine qui augmente les heures de mes journées, pour que je puisse réaliser tous mes projets, même les plus fous !


Merci ;-)

Petite et Laine :
De la blouse aux paillettes...

© 2015-2018 par Coton Sucré. Créé avec Wix.com 

118A avenue du Général de Gaulle, 33450 IZON, France

05. 57. 23. 21. 85. cotonsucre@orange.fr

  • Facebook Clean