La Parenthèse de Bonheur

Frénétique de la vie, je me réjouie ...au contact de  la nature, la famille, la chaleur, la passion, des rires,  du partage, des couleurs et des boucles d'oreilles !.

Une fleur apparaît sur mon chemin, la pâte de métal argent bronze cuivre..., formée par Sabine Aliénor et Zab's j'avance doucement, mais cette matière seule parfois me semble trop froide ! Alors j'ajoute un pétale à ma fleur....... le filage de verre de Murano avec Audrey Ser; Lumière, chaleur, couleur, rêverie.......

Et la flamme ne me quitte plus !

La Parenthèse de Bonheur voit le jour, et cette parenthèse dure...

La parenthèse de Bonheur :
L'amour de la vie et des couleurs...
 

Bonjour Armelle, peux-tu te présenter un peu ?  

Famille, passion, chaleur, couleur, saveur… c’est tout moi! J’aime frénétiquement la vie! la nature, les rires, le partage….et les couleurs et les boucles d’oreilles. Alors quand je me suis écoutée j’ai débuté ma carrière de perlière presque à temps plein! Principal défaut… il faut souvent me débrancher. 

 

D’où vient le nom que tu as donné à ton univers créatif ?  

La Parenthèse de Bonheur,… Maman de 3 enfants tous passionnants,… j’avais un peu de mal à me trouver… et pour tout arranger depuis 20 ans je travaillais à la tête du restaurant de mon mari… formidable, exaltant! Mais du temps pour moi je ne connaissais pas, alors au début je ne me suis accordée qu’une parenthèse… avec le temps elle s’impose et devient ArmelleS .


Depuis combien de temps exerces-tu ton art ?  

J’ai débuté il y a 6 ans par les pâtes de métal, …avec Sabine une formation que je continue toujours régulièrement. Puis face à la sobriété de ces matières j’ai appris le filage de verre de Murano  avec Audrey, … rencontres, échanges, alors parfois se glisse des intermèdes papiers, ou couture.


Il s’agit d’une vocation ou tu es tombée dans la créativité par hasard ?  

« Je bricolais, je bricole, je bricolerais »… C’est là toute l’éducation que j’ai reçu. Sensibilisée et initiée au travail de nombreux artisans par ma maman, j’ai pu développer dès mon plus jeune âge mon univers créatif, cette bulle dans laquelle j’ai tant de plaisir à évoluer, à inventer, penser, rêver.

 

D’où te vient l’inspiration ?  

Une plage, un pays, une cathédrale, un couturier, une oeuvre, la musique, un plat, un vin, un rire, un regard… un instant, une émotion. Hyper sensible aux couleurs et aux ambiances, je profite de chacun de mes regards, art de la rue, Matisse ou Thierry Marx, Les boutiques des musées, Carmen ou Santana. 

.

 

 

Quelles sont tes influences ? (personnes, environnement, autres formes d’art)    

L’architecture et le design son mes première sources influences, j’aime jouer avec les matières, les couleurs, les formes. Je pratique la photographie dans différents milieux (nature, urbain, fête de famille…) et je travail en musique à l’atelier. Je me rend compte que mes clients et les rencontres sur les marchés m’inspirent aussi beaucoup.

 

D’où viennent tes matières premières ?  

Le verre, Murano en Italie, rêve romance passion Les pâtes de métal, c’est Zab’s en priorité, une créatrice de la Lozère au grand coeur Les textiles, les papiers,  au fil des escapades.


Une ligne de conduite ? 

Prendre plaisir.

Peux-tu nous présenter brièvement ta collection ?

 

Collection de bijoux, Sobre, colorée parfois « tarabiscotée », j’aime mettre en avant, les couleurs, les matières. et quelques formes évocatrices  coeurs,  pois,  étoiles, vagues, et les notes de musique.

Peux­-tu nous montrer la pièce dont tu es la plus fière ? Pourquoi ?    

Je dirais celle que je ferai demain mais la toute dernière me remplie émotion Morbihan 100% argent Murano camaïeu bleu Parure qui représente beaucoup de ce que j’aime,  un lieu, un design sobre japonais, les techniques du métal, du verre, clin d’oeil aux bouées marines, lisse et vaguelée, bleu comme un jour les volets de ma maison, la mer.

A quoi ressemble ton quotidien ?  

Pourquoi les journées n’ont que 24 heures… J’aime travailler tôt le matin, tard très tard  le soir mais ce n’est pas toujours évident à mettre en place. Je dois me discipliner pour suivre mon imagination… ou que mon imagination me suive! et ne pas sauter d’un plan de travail à l’autre dans l’atelier. Ce qui m’accompagne non stop c’est la musique.

 

Et demain ? Et après ?  

De nouvelles rencontres, de nouveaux beaux moments, des collections plus marquées, plus sobres et l’éternelle question depuis le début… rester sur des perles sobres ou non? Grosses perles ou petites ?


Merci ;-)

© 2015-2018 par Coton Sucré. Créé avec Wix.com 

118A avenue du Général de Gaulle, 33450 IZON, France

05. 57. 23. 21. 85. cotonsucre@orange.fr

  • Facebook Clean