iKA l'atelier

Je suis...
Autodidacte depuis ma plus tendre enfance, me formant en plus au gré de divers ateliers des régions parisienne et toulousaine, j’ai décidé d’exercer une activité de peintre professionnel en plus de mon travail principal de conception/dessin de pièces avion.

Référencée à la Maison des Artistes depuis 2014, je concrétise ainsi un vieux rêve en donnant toute sa place à cette passion vitale de créer par le dessin et la peinture.

Mon univers est simple, fait de lignes courbes, coloré… avec une prédilection pour les fleurs, nos amis animaux, mes très chères pin-up et l'Asie. Maman de deux enfants je m'amuse aussi beaucoup à developper des idées autours de l'enfance.
Je pratique diverses techniques de dessin et de peinture, que j'utilise en fonction du sujet que je souhaite traiter.

iKA

Ika l'atelier :

 

Bonjour Jessica, peux-tu te présenter un peu ?  

Bonjour, j’ai 33 ans et je suis artiste peintre. J’habite à côté de Toulouse, je suis mariée et maman de 2 petits gars de 5 ans et 2 ans.

 

D’où vient le nom que tu as donné à ton univers créatif ?  

Mon pseudo d’artiste c’est iKA. Je l’ai adopté depuis mon adolescence. Il vient de ma cousine adorée qui, toute petite, n’arrivait pas à prononcer mon prénom Jessica. Tout le monde me surnomme Jess mais, elle, elle avait choisi iKA. « iKA l’Atelier » c’est donc l’association de mon pseudo et de mon atelier de peinture.


Depuis combien de temps exerces-tu ton art ?  

Je dessine tous les jours (ou presque) depuis que je suis en âge de tenir un crayon, mais j’ai passé un cap en 2014 lorsque j’ai décidé de passer au statut d’artiste peintre professionnel. Une manière d’exercer plus « officielle », de se créer des challenges, de gérer ma petite entreprise, et de faire de jolies rencontres.


Il s’agit d’une vocation ou tu es tombée dans la créativité par hasard ?  

Une vraie vocation, un réel besoin. Toute mon enfance et adolescence j’ai passé des heures par jour à dessiner, à me raconter des histoires par le dessin, puis à travailler la technique… un gros travail autodidacte.

J’ai un esprit créatif et manuel, je le traduis par le dessin et la peinture mais j’aime broder, coudre, fabriquer des objets, des bijoux… du moment qu’il faut imaginer et sortir quelque chose de ses mains cela m’intéresse. J’aime beaucoup aussi faire de la photographie artistique.

 

D’où te vient l’inspiration ?  

L’inspiration me vient continuellement: de photos, de documentaires, de musiques, de surf internet, de magazines, de tissus, de matières, de villes, de paysages, d’objets, de mes enfants, des discussions … de tout ce qui m’entoure. Les sources sont inépuisables mais ce qui me parle dans tout ceci c’est l’ambiance qui s’en dégage.

 

 

Quelles sont tes influences ? (personnes, environnement, autres formes d’art)    

Le monde de l’enfance, le rétro/vintage, la nature et les animaux, et l’Asie mes racines. Dans toutes mes créations on retrouve un peu de cela.

 

D’où viennent tes matières premières ?  

Principalement de magasins de beaux-arts ou de loisirs créatifs. Un peu de récup aussi pour certains supports. Ou bien je détourne du matériel (de cuisine par exemple pour les supports en bois). Tous les matériaux sont aux normes UE. Ma prochaine étape sera de fabriquer moi-même ma peinture selon des procédés naturels..


Une ligne de conduite ? 

Sourire, aux autres et à soi-même.

Peux-tu nous présenter brièvement ta collection ?

 

Pour coton sucré vous allez découvrir entre autres les collections : « Nelly », une jolie pin-up, « Exotical » des cadres déco tendance exotique et les « Animaux chics » des tableaux pour enfants dont les silhouettes ont été à l’origine de la création de iKA l’Atelier.

Vous découvrirez différents supports : tableaux peints, peinture sur bois, cadres avec montage spéciaux, cartes de vœux, marques-pages.

Je réalise tout à la main, même les cartes de vœux et marques-pages qui ne sont pas imprimés. Chaque pièce est unique ou réalisée en très petite série.

Peux­-tu nous montrer la pièce dont tu es la plus fière ? Pourquoi ?    

Je suis très fière de mon cadre « coco » de la série exotical pop : un tableau réalisé avec un montage spécial de manière à ce que l’ombre du perroquet se projette sur le fond du tableau.

A quoi ressemble ton quotidien ?  

Le lundi c’est le jour entier que je peux consacrer à la réalisation des tableaux. J’emmène les enfants à l’école et à la nounou, et hop c’est parti pour une journée non-stop de peinture. Les autres jours j’exerce un métier d’ingénieur en conception de pièces aéronautiques, j’utilise mes pauses déjeuner pour répondre aux mails, poster les colis, faire des recherches, gérer les réseaux sociaux…le soir quand les enfants sont couchés je m’installe devant un film ou des séries avec mon homme, et j’avance sur mes créations (je me suis fait un petit coin dans le meuble bar du salon pour pouvoir créer tout en restant près de ma famille). Le travail du weekend est aléatoire, dépendant de nos sorties, mais c’est priorité à la famille. Et sinon, j’ai toujours un carnet où je gribouille mes idées.

 

Et demain ? Et après ?  

Reconstruire mon Atelier (qui s’est effondré snif). Fabriquer mes peintures naturelles. Et évidemment continuer de développer iKA l’Atelier pour finalement exercer à plein temps mon métier et concrétiser toutes mes idées de tableaux.


Merci ;-)

© 2015-2018 par Coton Sucré. Créé avec Wix.com 

118A avenue du Général de Gaulle, 33450 IZON, France

05. 57. 23. 21. 85. cotonsucre@orange.fr

  • Facebook Clean