Dérobez-vous

Je considère la création textile indispensable à l’expression du corps. Cette activité est pour moi davantage qu’une simple pratique d’ordre secondaire. Ayant une bonne maîtrise des compétences nécessaires à une confection soignée et de qualité, j’ai décidé de créer mon entreprise.

 

Une offre locale d’articles premier âge de cette nature est quasi inexistante bien que la demande soit réelle. Je pense qu’il est pertinent de me positionner face aux enjeux de l’économie actuelle en proposant une collection intemporelle, inédite et originale, en mettant l’accent sur un travail soigné et une écoute attentive du client. Cette collection est composée de bavoirs, d’attache sucettes, de nids d’ange et de doudous.

Chaque année je développe la gamme avec des nouveautés aux plus proches des besoins des tout petits et des volontés des parents.  

Ces réalisations sont l’occasion de faire plaisir et de partager un moment convivial lors d’une naissance, d’un anniversaire.

L’utilisation de matières recyclées, récupérées ou provenant de dons pour la collection premier âge, me semble répondre aux aspirations des jeunes mamans et familles soucieuses d’originalité, respectueuses de l’environnement et ayant à cœur de préserver la transmission générationnelle.

 

Les articles sont confectionnés avec grand soin en opposition à la grande distribution, permettant de démontrer qu’il existe des moyens d’acheter local et de dynamiser le tissu économique, social et humain du département et de la région.

La vente en boutiques spécialisées dans la création artisanale mettant en avant les valeurs traditionnelles et humaines, est une alternative qui répond au mieux aux attentes d’une clientèle responsable en complète maîtrise de ses achats.

Je suis intiment convaincue que la boutique Coton Sucré saura être une vitrine et un fer de lance des créateurs qu’elle présente et expose.

Dérobez-vous : la mode des tout petits.

 

Bonjour Frédérique, peux-tu te présenter un peu ?  

J’ai 49 ans je vis en couple en Dordogne, où j’ai implanté mon atelier. J’ai été secrétaire pendant 5 ans avant de me consacrer aux enfants et jeunes, en tant qu’animatrice en centre de loisirs, responsable chez les Éclaireuses et Éclaireurs de France et assistante maternelle pendant 16 ans.

 

D’où vient le nom que tu as donné à ton univers créatif ?  

Le nom ‘Dérobez-vous‘ vient d’une envie de proposer des robes et des vêtements spécifiquement féminin, qui échappent à la mondialisation et à la  production de masse.


Depuis combien de temps exerces-tu ton art ?  

Ma première  réalisation de couture remonte à l’âge de 9 ans. Ensuite j’ai exercé cette activité dans le cadre familial en réalisant les vêtements de mes enfants et moi-même.

En 2010 Je reprends une activité dans la confection de façon régulière et intensive avec la création d’une garde robe personnelle inspirée des défilés et d'articles premiers âge.


Il s’agit d’une vocation ou tu es tombée dans la créativité par hasard ?  

La couture m’a toujours accompagné ... J’ai une formation autodidacte et des expériences d’autoformation.

 

D’où te vient l’inspiration ?  

La réalisation d’une collection premier âge a débuté alors que j’exercé le métier d’assistante maternelle. J’ai constaté à maintes reprises un manque de linge et d’accessoires adaptés, pratiques et esthétiques pour les bébés qui simplifient réellement la vie des mamans.

 

 

Quelles sont tes influences ? (personnes, environnement, autres formes d’art)    

J’admire la simplicité et l’élégance des créations de Coco Chanel, le travail de Karl Lagerfeld qui renouvelle les collections tout en conservant les codes de la Maison Chanel. L’audace et l’impertinence d’André Courrèges me fascine ainsi que l’extravagance et la folie de Jean-Paul Gaultier.

Je suis particulièrement sensible aux formes issues de la flore, des éléments naturels et de l’architecture.

J’aime voyager, visiter des expositions, les lumières des peintures de Vermeer et du Caravage me touchent beaucoup.

 

D’où viennent tes matières premières ?  

Dons et récupération pour une partie des tissus et fournisseurs locaux principalement.


Une ligne de conduite ? 

Plusieurs orientations rentrent en compte dans ma démarche :

 

  • Prendre part à l’économie locale en proposant des vêtements qui ne soient pas issus de la production de masse et de conditions de travail intensif.

  • Une volonté de participer et de  dynamiser le tissu économique, social et humain du département.

  • Aider à prendre conscience des stratégies de vente des grandes enseignes pour démontrer qu’il existe d’autres façons de composer sa garde-robe.

  • Avoir un rapport humain proche des gens en leur proposant des réalisations qui leur plaisent et leur soient utiles.


Peux-tu nous présenter brièvement ta collection?  

Une collection pour les tout-petits.

Des bavoirs originaux pour des bébés toujours propres et beaux.

Des attaches sucette pour éviter les pleurs intempestifs de bébé et les longues recherches.

Des nids d’ange pour des bébés toujours bien au chaud en promenade, à la maison, et en voiture grâce aux ouvertures spécifiques.

Des doudous pour garder le lien mère/enfant tout en tendresse.

 

Peux­-tu nous montrer la pièce dont tu es la plus fière ? Pourquoi ?    

Celle qui saura toucher le cœur d’une maman, d’un papa pour son petit bout ou d’une personne qui veut faire plaisir.

A quoi ressemble ton quotidien ?  

Celle qui saura toucher le cœur d’une maman, d’un papa pour son petit bout ou d’une personne qui veut faire plaisir. 

 

Et demain ? Et après ?  

Plein d’idées de nouveautés à réaliser sans attendre. Et après encore d’autres idées.


Merci ;-)

© 2015-2018 par Coton Sucré. Créé avec Wix.com 

118A avenue du Général de Gaulle, 33450 IZON, France

05. 57. 23. 21. 85. cotonsucre@orange.fr

  • Facebook Clean