Class' Eco

Je suis une passionnée de tout ce qui touche à la création . Je créé beaucoup à partir de recyclage, ou upcycling (bijoux, objets de décorations, meubles en carton, etc...). Je créé également des modèles avec une base de tricot, de crochet ou de travail du tissu.

Karine

Class'Eco :
Faire de la Récup' un art.
 

Bonjour Karine, peux-tu te présenter un peu ?  

Je suis actuellement salariée à temps plein, et créatrice le reste du temps.

Ma passion est évidemment la création, que je souhaite développer.

 

D’où vient le nom que tu as donné à ton univers créatif ?  

J’ai cherché un nom qui avait plusieurs significations, et qui en plus, dans les moteurs de recherche, pouvait être référencé dans les premiers.

Class’éco est apparu comme une évidence : « class » parce que ce que mes créations sont classieuses, mais également dans le sens de classification ou classement.

« éco » pour économique, car mes prix de vente sont attractifs d’un point de vue rapport qualité-prix, mais aussi écologique, et de développement durable.


Depuis combien de temps exerces-tu ton art ?  

J’ai toujours été attirée par la création, aussi loin que je me souvienne, mais je me suis lancée en 2015, grâce à une proposition qui m’a été faite d’intervenir 

dans les temps d’activité périscolaires, avec les enfants.

J’ai donc commencé en proposant des ateliers, dans un cadre associatif.
Class’éco créations est beaucoup plus récent. J’ai lancé officiellement mon activité en janvier 2017.


Il s’agit d’une vocation ou tu es tombée dans la créativité par hasard ?  

Je suis issue d’une famille de créateurs : ma grand-mère cousait énormément pour ses enfants, et à l’époque, on rallongeait les jupes et les pantalons, avant d’en acheter d’autres.

J’ai toujours vu ma mère tricoter, ou crocheter, et lorsqu’elle a été à la retraite, elle s’est mise au patchwork, dans un club dont elle est aujourd’hui la présidente.
Je dirais donc que c’est génétique, même si nos domaines d’activités sont différents, ainsi que nos inspirations.

 

D’où te vient l’inspiration ?  

Du quotidien, de ce qui m’entoure, d’internet. En fait, tout m’inspire, et mon cerveau est en ébullition permanente.

 

Quelles sont tes influences ? (personnes, environnement, autres formes d’art)

Mon environnement m’inspire, notamment notre mode de consommation, voire de surconsommation. J’ai découvert ce que j’appelle le récup art (création à partir de matières recyclées), sur internet, et je l’adapte en permanence à ma propre sensibilité (couleurs, matières, techniques employées, etc…)


D’où viennent tes matières premières ?  

Je créé depuis de nombreuses années à titre personnel. Du coup, au fil des années, j’ai entassé pas mal de matériaux (laine, fil tissu, etc…) achetés ou récupérés.


Je chine dans les vide-greniers, ou dans les puces de couturières. Je récupère aussi tout ce qu’on aurait envie de jeter, du pot de yaourt aux bijoux inutilisés ou passés de mode.


Une ligne de conduite ? 

- Etre éco responsable

- ne pas copier les créations des autres. « copier n’est pas créer ».


Peux-tu nous présenter brièvement ta collection?  

Très variée : association de matières : laine avec bâche publicitaire, plastique avec métal, peinture avec matériaux de récupération, etc…

Je créé des bijoux, des accessoires et des objets de décoration.

Je créé avec de la récup, mais j’ai également une activité plus traditionnelle : bijoux brodés, vêtements réalisés au crochet (freeform), tricot, couture, etc…

 

Peux­-tu nous montrer la pièce dont tu es la plus fière ? Pourquoi ?    

 

Un bijou brodé. Il s’agit d’un travail très technique, et je suis autodidacte en la matière. Cette pièce ainsi que les autres similaires, sont donc une fierté.

Collier entièrement réalisé à la main, avec des perles brodées, et de la soutache.

Le dos de finition est réalisé en cuir.

 

A quoi ressemble ton quotidien ?  

Je suis salariée dans une banque, avec des horaires de bureau, à temps plein.

Le soir, lorsque je rentre, j’enchaine sur une deuxième journée, car j’ai 2 enfants.

Enfin, le soir, je peux souffler en créant.

 

Ma passion, c’est la création. C’est mon exutoire qui me permet de me vider la tête dès que j’ai un moment de libre.

Pas de temps mort.

Et demain ? Et après ?  

 

Idéalement ? vivre de ma passion, ou bien qu’elle puisse prendre plus de place dans mon quotidien.


Merci ;-)

© 2015-2018 par Coton Sucré. Créé avec Wix.com 

118A avenue du Général de Gaulle, 33450 IZON, France

05. 57. 23. 21. 85. cotonsucre@orange.fr

  • Facebook Clean