Bout de Ficelle et Poésie

Créations artisanales de décorations lumineuses et colorées.

Bout de Ficelle et Poésie
 

Bonjour Sandrine, peux-tu te présenter un peu ?  

J’ai 50 ans, je suis mariée et j’ai trois enfants, Rosalie 25 ans, et Elisa et Arthur mes jumeaux de 19 ans. Avant de créer mon activité en tant qu’auto-entrepreneur j’ai travaillé dans la Presse, dans l’Education nationale puis dans différents services sociaux. En janvier 2018 j’ai été contrainte d’arrêter de travailler suite à des soucis de santé. A l’approche de Noël l’année dernière, j’ai choisi de fabriquer mes cadeaux avec mes petites mains. J’ai créé des petites figurines sous forme de scénette pour chacun de mes proches. C’est ma fille aînée qui m’a dit la première « Maman lance toi ! », j’ai d’abord hésité puis j’ai suivi son conseil, encouragée par mon entourage.

D’où vient le nom que tu as donné à ton univers créatif ?  

J’ai choisi Bout d’ficelle parce que je le trouve mignon et parce que j’utilise du fil de fer ; quant à poésie c’est mon frère qui m’a dit qu’il trouvaient mes créations très poétiques, alors j’ai décidé d’accoler les deux !


Depuis combien de temps exerces-tu ton art ?  

J’exerce en qualité de professionnelle depuis le mois de janvier 2019.


Il s’agit d’une vocation ou tu es tombée dans la créativité par hasard ?  

 

J’ai toujours aimé les loisirs créatifs, mon placard est rempli de perles, papiers, rubans, peinture, fleurs et déco diverse que je glane au fur et à mesure. Lorsque mes enfants étaient petits ils adoraient créer et imaginer des objets avec tous ce que je leur mettais à disposition. Je les aidais à assembler les matières, les couleurs.

 

D’où te vient l’inspiration ?  

 

Je crée au gré de mes envies, selon mon inspiration du moment. Cela peut être un nouveau papier qui m’inspire. Il y a des jours où j’ai beaucoup d’inspiration, d’autres moins. Cela peut être une lecture, une photo, ou pour un événement particulier (une naissance, un rdv amoureux, des vacances au bord de la mer...

 

 

Quelles sont tes influences ? (personnes, environnement, autres formes d’art)    

Mes influences sont multiples, un nouveau papier que je découvre, une envie de faire plaisir pour une occasion particulière, l’amour, l’amitié, les paysages de bord de mer...

D’où viennent tes matières premières ?  

Mon papier favori, celui que j’utilise le plus souvent est du papier naturel Népalais, c’est un papier en fibre de lokta, fabriqué à la main et issu du commerce équitable. J’utilise aussi du bois flotté que je glane sur la plage ainsi que des minis coquillages et des petits galets, du lichen des arbres pour mes décors. Le fil de kraft est fabriqué en Allemagne. J’essaie le plus possible d’utiliser des matières recyclées.


Une ligne de conduite ? 

Ne jamais refaire le même objet ! J’adore imaginer et créer des scénettes différentes. C’est pour cela que chaque modèle est unique, même si je refais un modèle, j’ajoute toujours un petit détail qui le rendra différent du précédent. Ce qui me motive et m’enchante, c’est que mes figurines vivent avec celles et ceux qui les adoptent. Qu’elles transmettent toute la douceur et la poésie que j’ai mis à les confectionner.


Peux-tu nous présenter brièvement ta collection?  

Je n’ai pas vraiment de collection, mais plutôt des univers différents. J’aime beaucoup le rouge, les pois, les cœurs, j’ai donc créé plusieurs pièces orientées sur l’amour, les amoureux, la fête des mères ! Comme « Je t’aime gros comme ça », « les amoureux », « l’arbre de vie » 
 Puis j’ai créé « Chloé et Colin » et « Just married » pour des futurs mariés.

Quant aux fleurs c’est une de mes passions.

 

Peux­-tu nous montrer la pièce dont tu es la plus fière ? Pourquoi ?    

 

Je ne sais pas si je préfère l’une ou l’autre de mes créations ? En fait, à chaque fois que j’en termine une je me dis souvent que c’est ma préférée J Mais à chaque nouvelle inspiration cela change. Je les aime toutes autant. J’y mets tellement d’amour et je prends tellement de plaisir à les confectionner que ce serait difficile d’en aimer plus une que l’autre ! 
 S’il fallait en choisir une, je dirai peut-être... Celle que j’ai imaginé pour ma fille et que je n’ai jamais refaite, ou celle pour une association pour adultes autistes, un modèle unique également qui m’a donné beaucoup d’émotion à la concevoir.

 

A quoi ressemble ton quotidien ?  

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas, cela dépend de mes occupations et de mon inspiration du jour. Lorsque j’ai une idée en tête par exemple il faut que je me mette tout de suite au travail !

 

Et demain ? Et après ?  

 

Pourquoi pas ouvrir une boutique avec atelier et démonstration sur place, un petit coin salon de thé/pâtisseries faites maison ! J Ah oui ! La cuisine est une autre de mes passions !


Merci ;-)

© 2015-2018 par Coton Sucré. Créé avec Wix.com 

118A avenue du Général de Gaulle, 33450 IZON, France

05. 57. 23. 21. 85. cotonsucre@orange.fr

  • Facebook Clean